UNE CONFISERIE FAMILIALE ET IMPÉRIALE DEPUIS 1950

Dans leur laboratoire aux portes d’Ajaccio, la famille Esteban oeuvre à la fabrication de nougats et de confiseries à base de matières premières indentitaires.
Leur présence aux quatre coins de notre île, dans des foires à thèmes ou lors de campagnes de promotion lors de salons, n’est plus à prouver. 
Soucieux de la qualité proposée, ces artisans de bouche ne cessent de se perfectionner et de créer. 

Film de présentation sur la fabrication du nougat, 1ère partie.

© La Confiserie de la Cité Impériale

Film de présentation sur notre stand des Sanguinaires, 1ère partie.

© La Confiserie de la Cité Impériale

Film de présentation sur la fabrication du nougat, 2ème partie.

© La Confiserie de la Cité Impériale

Film de présentation sur notre stand des Sanguinaires, 2ème partie.

© La Confiserie de la Cité Impériale

UNE STRUCTURE FAMILIALE

La Confiserie de la Cité Impériale d’Ajaccio est située sur la route de Cargèse au rond-point d’Afa. Nougatiers de génération en génération, la famille Esteban travaille de père en fils plusieurs gammes de produits très diversifiées depuis 1950. Quatre personnes y travaillent à temps complet dans une bonne et chaleureuse atmosphère. Le laboratoire y est strictement sensibilisé aux règles d’hygiène et de sécurité. Leurs réalisations se finalisent avant tout par d’excellents produits indentitaires: farine de chataîgne, miel et noisettes « bio » corses, en misant sur la qualité des produits allégés en sucre. Ces artisans donne vie à six variétés d nougats, spécialités de noisettes, d’amandes crêpies au sucre roux…Ils ont ouvert leur première boutique en 1970 à Sartène sous l’enseigne du « Petit Praliné ». Cette entreprise insulaire traditionnelle s’est attachée depuis à respecter scrupuleusement une charte de fabrication stricte qui s’inspire de recettes authentiques.

UNE GAMME DE PRODUITS DIVERSIFIÉES

Une majeure partie de la production de la confiserie est vendue sur le lieu de fabrication qui se trouve à Alata. En effet les 75% des produits sont vendus sur le lieu de fabrication. Elle propose in situ et toute l’année (sauf en janvier et février) une dégustation des produits, un accueil personalisé, une visite des laboratoires mais également des réceptions de groupes en langues étrangères pour les touristes curieux de connaitre nos friandises insulaires. Toujours avides de promouvoir leurs savoir-faire et la richesse des matières premières utilisées, ces artisans s’exposent autant dans les foires régionales que dans des lieux touristiques et populaires tels que celui du parking de la Parata, route des Sanguinaires (de mars à octobre). On trouve plusieurs sortes de nougats aux agrumes et aux fruits (figue, cédrat, orange). Les bouligos c’est-à-dire des noisettes grillées habillées d’amandes, de cédrat ou de myrte, enrobées de chocolat et poudrée de farine de châtaigne ou de cacao. La gamme intitulée « fruits du soleil » est simple mais tellement authentique et de qualité: on y trouve des amandes, de la farine de châtaigne naturelle, qui se vendent au détail. On retrouve aussi le fleuron de leurs fabrications: les secrets bonapartes qui est une marque déposée, spécialités à base d’amande et de produits corses naturels saupoudrées de cacao.

© La Confiserie de la Cité Impériale 2020, tout droits réservés.